DENSITE 0

Since January 2018, "Every new State organization in the region" is officially stabilized. France is changing its face and now has 13 new Regions. We all know their capitals, the most populous cities. Here are, for the first time, the 13 less densely populated townships. Lives off the beaten tracks, singular stories, linked to hidden territories, landscapes like distant hearts. France Density 0. Work in progress.

//

Depuis le 1er janvier 2018, « L’ensemble des nouvelles organisations de l’État en région » est officiellement stabilisé. La France change de visage et elle possède 13 nouvelles régions. Nous connaissons tous leurs capitales, les communes les plus peuplées, voici pour la première fois les 13 communes les moins densément peuplées. Des vies hors des sentiers battus, des histoires singulières, liées à des territoires cachés, des paysages comme des cœurs lointains. La France Densité 0.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. 
Marco: « Le maire habite à Dignes, il vient là que le week-end. Ce matin on est parti à l’enterrement on en profite pour faire des courses à Dignes. Mon cousin José, Raoul et moi on est tous partis, le village était désert, il y avait les moutons les chiens le coq et les lapins dans le village, qui surveillent. Les gens ils achètent mais ils restent pas à l’année. Chaque année le 15 août, il y a un prête qui vient. Cet été, il y a eu un évêque, on était au moins trente, avec les maques. Ça en jetait. Petit village.
Il faut que j’aille nourrir les brebis, les lapins, les chats, m’occuper du potager avant qu’il fasse nuit. Ça appartient à mon frère, il est berger en ce moment, il est parti fin juin, il revient fin octobre, il est à 1500 m alors lui il est perdu perdu ! Parfois il y a un lapin qui s’échappe et comme je perds la vue c’est difficile de le rattraper. Je m’adapte, je tâte les courgettes savoir si elles sont mûres, je compte les marches, j’enlève les gros cailloux qui tombent sur la route. Et il y a des amis et mes fils qui viennent parfois.
On a des biens ici dans la famille, j’ai vécu une autre vie à Aix en Provence, je suis venu m’installer ici, je me ressource. Au moins arrivé ici tu es tranquille, tu n’as plus de cigales plus de crapauds plus de tourterelles. Tu as le coq les moutons les chevaux. 20 euros, on te le vend sur patte le coq ! C’est pas toi qui le tue, c’est moi qui le tue, à la carabine. Hé ben il est pas encore mort ! Avec moi, on le revend quatre fois ! Moi je ne l’entends pas le coq, je vis dans le virage, il n’y a pas de bruit, enfin si la rivière. »
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.
Marco: « Le maire habite à Dignes, il vient là que le week-end. Ce matin on est parti à l’enterrement on en profite pour faire des courses à Dignes. Mon cousin José, Raoul et moi on est tous partis, le village était désert, il y avait les moutons les chiens le coq et les lapins dans le village, qui surveillent. Les gens ils achètent mais ils restent pas à l’année. Chaque année le 15 août, il y a un prête qui vient. Cet été, il y a eu un évêque, on était au moins trente, avec les maques. Ça en jetait. Petit village.
Il faut que j’aille nourrir les brebis, les lapins, les chats, m’occuper du potager avant qu’il fasse nuit. Ça appartient à mon frère, il est berger en ce moment, il est parti fin juin, il revient fin octobre, il est à 1500 m alors lui il est perdu perdu ! Parfois il y a un lapin qui s’échappe et comme je perds la vue c’est difficile de le rattraper. Je m’adapte, je tâte les courgettes savoir si elles sont mûres, je compte les marches, j’enlève les gros cailloux qui tombent sur la route. Et il y a des amis et mes fils qui viennent parfois.
On a des biens ici dans la famille, j’ai vécu une autre vie à Aix en Provence, je suis venu m’installer ici, je me ressource. Au moins arrivé ici tu es tranquille, tu n’as plus de cigales plus de crapauds plus de tourterelles. Tu as le coq les moutons les chevaux. 20 euros, on te le vend sur patte le coq ! C’est pas toi qui le tue, c’est moi qui le tue, à la carabine. Hé ben il est pas encore mort ! Avec moi, on le revend quatre fois ! Moi je ne l’entends pas le coq, je vis dans le virage, il n’y a pas de bruit, enfin si la rivière. »


 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. José et Marco.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. José et Marco.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Marco.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Marco.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Chez le maire, quand il vient.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Chez le maire, quand il vient.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Raoul nettoie la fontaine.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Raoul nettoie la fontaine.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Marco nourrit les brebis, les chats et les lapins chaque soir.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A. Marco nourrit les brebis, les chats et les lapins chaque soir.

 Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.
Majastres | 0,07 hab. /km2 | Région P.A.C.A.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.
Josette: « Le matin, je pars à 7h, dans le cas où, il faut bien le prévoir ce temps-là, je tomberai en panne. Mais normalement en 25 minutes de piste c’est bon, à moins qu’il y ait de la neige. Il y a le lever de soleil, on voit le trafic des animaux, les chevreuils qui traversent devant la voiture, le soir c’est les sangliers, c’est cool. C’est des petites choses, pas grand-chose, mais ça vous aide à liquider la journée qui a été compliquée. Vous savez quand je ferme une heure à midi, je ne sais pas si sur l’année j’ai dix jours ou je me pose complétement. Rentrée à la maison je me ressource. Dès l’instant que je prends le col de la chaudière, j’ai l’impression que tout le stress glisse, même si j’arrive de nuit.
Je ferme l’épicerie à 18h30, mais après il y a le ménage, la caisse, les papiers derrière. Et à la maison, il faut lancer le poêle… Alors je rentre que le week-end ou quand j’ai deux jours. Je dors dans le logement au-dessus. Je languis la retraite pour pouvoir y être, si la santé me le permet c’est ce que je souhaite d’être là-haut en permanence. Au village il y a eu des résidences principales, mais depuis 20 ans, c’est plus que des gites. Vous savez quand on habite ici on se passe de tout, de tout, sauf de bois et de l’eau. Ici c’est l’eau de la source. Il y a juste un petit filtre. Si tu as oublié le sel, ou le beurre, tu t’en passes. L’électricité ce sont les panneaux solaires. Je regrette pas, je suis capable de rester une semaine sans voir personne. 
Dans le 4x4, je garde mon petit sécateur avec moi, ça m’arrive de m’arrêter pour couper les branches qui dépassent, les ronces qui tombent, enlever les gros cailloux. Ça vous endurcit, après vous savez vous débrouiller, je n’ai jamais demandé à qui que ce soit de changer mon pneu. J’ai toujours une scie dans le coffre au cas où il y ait un pin qui tombe. Et cette source, là, quand ça gèle, le nombre de sac de sel et de kilos de graviers que j’y ai balancé ! Une foi avec la neige, j’ai laissé la voiture au col, j’ai pris mon petit sac à dos, mes chaussures et mes guêtres et je suis descendu à pied. C’est pas dramatique hein, ¾ d’heure ça va. Tout le monde avait eu peur pour moi, sauf moi. »
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.
Josette: « Le matin, je pars à 7h, dans le cas où, il faut bien le prévoir ce temps-là, je tomberai en panne. Mais normalement en 25 minutes de piste c’est bon, à moins qu’il y ait de la neige. Il y a le lever de soleil, on voit le trafic des animaux, les chevreuils qui traversent devant la voiture, le soir c’est les sangliers, c’est cool. C’est des petites choses, pas grand-chose, mais ça vous aide à liquider la journée qui a été compliquée. Vous savez quand je ferme une heure à midi, je ne sais pas si sur l’année j’ai dix jours ou je me pose complétement. Rentrée à la maison je me ressource. Dès l’instant que je prends le col de la chaudière, j’ai l’impression que tout le stress glisse, même si j’arrive de nuit.
Je ferme l’épicerie à 18h30, mais après il y a le ménage, la caisse, les papiers derrière. Et à la maison, il faut lancer le poêle… Alors je rentre que le week-end ou quand j’ai deux jours. Je dors dans le logement au-dessus. Je languis la retraite pour pouvoir y être, si la santé me le permet c’est ce que je souhaite d’être là-haut en permanence. Au village il y a eu des résidences principales, mais depuis 20 ans, c’est plus que des gites. Vous savez quand on habite ici on se passe de tout, de tout, sauf de bois et de l’eau. Ici c’est l’eau de la source. Il y a juste un petit filtre. Si tu as oublié le sel, ou le beurre, tu t’en passes. L’électricité ce sont les panneaux solaires. Je regrette pas, je suis capable de rester une semaine sans voir personne.
Dans le 4x4, je garde mon petit sécateur avec moi, ça m’arrive de m’arrêter pour couper les branches qui dépassent, les ronces qui tombent, enlever les gros cailloux. Ça vous endurcit, après vous savez vous débrouiller, je n’ai jamais demandé à qui que ce soit de changer mon pneu. J’ai toujours une scie dans le coffre au cas où il y ait un pin qui tombe. Et cette source, là, quand ça gèle, le nombre de sac de sel et de kilos de graviers que j’y ai balancé ! Une foi avec la neige, j’ai laissé la voiture au col, j’ai pris mon petit sac à dos, mes chaussures et mes guêtres et je suis descendu à pied. C’est pas dramatique hein, ¾ d’heure ça va. Tout le monde avait eu peur pour moi, sauf moi. »


 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Chez Josette.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Chez Josette.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette et son 4x4.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette et son 4x4.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Là où s'arrête le chasse-neige.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Là où s'arrête le chasse-neige.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette à 20 minutes de piste à faire pour rentrer chez elle.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette à 20 minutes de piste à faire pour rentrer chez elle.

 Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette prête son garage à des chasseurs.
Rochefourchat | 0,08 hab. /km2 | Auvergne Rhône-Alpes. Josette prête son garage à des chasseurs.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Myriam, Sylvain et Tim. La famille élève des boeufs Angus bio.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Myriam, Sylvain et Tim. La famille élève des boeufs Angus bio.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Myriam et Sylvain élèvent aussi des chevaux téxans.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Myriam et Sylvain élèvent aussi des chevaux téxans.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne.

 Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Les boeufs sont menés aux pâtures à cheval.
Saint Rivoal | 9,1 hab. /km2 | Bretagne. Les boeufs sont menés aux pâtures à cheval.